Français [English] 
En cours de chargement... Veuillez attendre quelques instants le chargement complet de la page
X

Artistes polonais.

Cliquez pour agrandir l'image Née en Pologne en 1930, Magdalena Abakanowicz est issue d' une famille d' origine aristocratique.  Arrivée à Varsovie au tout début de la deuxième guerre mondiale, elle a commencé sa longue carrière artistique.  Suspecte aux yeux du régime polonais, et contrainte de travailler clandestinement, elle ne bénéficiait pas d' espace approprié pour réaliser son art.  Le caractère anti-héroique de ses réalisations entrait en conflit avec les valeurs politiques de l' époque.  Elle affectionne tout particulièrement les structures douces, souples, composées de fibres variées, un peu rudes au toucher.  Avec Abakan,  ( 1965-1975), elle utilise l' espace au maximum, et ce, afin de permettre au visiteur de se mouvoir à l' intérieur de ses oeuvres. Les éléments choisis ne tombent jamais dans la répétition, car la main humaine est incapable de reproduire ses propres gestes.  L' organique rencontre le non-organique.  L' exposition Embriology, est un assemblage de 800 modules ressemblant à des pommes de terre de taille variée, cousues à partir de toiles de jute.  Depuis, son travail est beaucoup plus massif, bien qu' il soit  exécuté avec des matériaux fragiles et périssables.  Cliquer sur l' image pour l' agrandir.  Source et photos: 
http://www.artcatalyse.eu

Eugeniusz Vaniek.  La couturière.

Cliquez pour agrandir l'image Eugeniusz Waniek est né en 1906, dans la ville Ustrzyki, aux pieds des Carpates du Sud-Est de la Pologne.  Il vit et travaille à Kracow(Cracovie).  D' étudiant, il devient professeur à l' école des beaux-arts de Cracovie.  Il était aussi dessinateur, pédagogue et scénographe.  Avant la seconde guerre mondiale, il était co-fondateur du 1er groupe de Cracovie.  Pendant toutes les années tourmentées de la seconde guerre, il réside dans sa ville natale: Ustrzyki.  Il a appartenu à la résistance polonaise l' armée du territoire.  Après la guerre, il va retourner à Cracovie, où il travaillera, enseignera, vivra. L' extermination des juifs, la déportation de sa famille, ont marqué son oeuvre.  Waniek ne suivra jamais aucune mode artistique.  Il était souvent nommé comme expert dans les commissions artistiques et curateur de plusieurs expositions.    Eugeniusz était également un grand connaisseur de l' art de l' antiquité, de l' art européen et de l' art polonais des dix-neuf ième et vingt ième siècles.  En Janvier 1998, une grande rétrospective des oeuvres de cet artiste a été présentée au musée historique de Cracovie.  Oeuvres datées de 1960 à 1998.  L' artiste est décédé à 103 ans.   

Olga Boznanska.

Cliquez pour agrandir l'image Olga Boznanska, grande dame de la peinture polonaise.  Elle fait ses études à Munich, où elle remporte ses premiers succès artistiques.  L' amorce d' une belle carrière.  De nombreux prix récompensent l'artiste.  En 1898, Olga Boznanska s'installe définitivement à Paris.  Elle devient membre de l' Association des Artistes Polonais Sztuka .  En 1901, elle est membre de la Société Nationale des Beaux Arts.  L' artiste est parfaitement à l' aise dans deux cultures, deux pays.  La légion d' honneur lui est octroyé en 1910 et en 1938, elle reçoîe la Polonia Restitua .  On la considère comme une portraitiste.  Elle a une connaissance parfaite des sujets qu' elle peint.  Ses modèles empreints de tristesse font ressortir leur féminité.  En 1889, le tableau fleuriste est fortement inspiré par l' art japonais, qui était très à la mode à la fin du siècle.  On retrouve la délicatesse du dessin, des éléments justement accentués.  L' oeuvre intitulée Autoportrait au parasol japonais en 1892, manifeste bien cette grande influence de l' art japonais dans ses oeuvres.  Les couleurs sont subtiles et mettent en valeur l' élégance de la  femme assise.  Elle est experte dans la pose du modèle et les contre-jour.  L' artiste apprécie particulièrement le poète Maurice Maeterlinck, dont elle crée un idéal moderne en couleurs, là où lui, utilisait les mots.  Ses modèles sont toujours nostalgiques, dans la tonalité triste et terne.  Elle peint aussi des paysages et des natures mortes.  Elle demeure jusqu' à la fin de ses jours à Paris, mais elle reste en contact permanent avec Cracovie.  Ses toiles sont toujours très aimées en Pologne, encore aujourd' hui. source et photos:   
http://www.beskid.com
      
 
Cliquez pour agrandir l'image
Black environnment (abakan), 1970-1978, 15 pièces and abakan orange.  1971.  
Cliquez pour agrandir l'image
Embriology. 1978-1981. 

Même exposition que "Mutants"  ( gauche)

Cliquez pour agrandir l'image
années 2000.  
Cliquez pour agrandir l'image

Eugeniusz Vaniek. Le peintre. 

Magazine francophone consacré à la Pologne.



© 2010-2018. Chroniquart.  Tous droits réservés.14 novembre 2018
Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS
Auteur: Martine Bouchard.