Français [English] 
En cours de chargement... Veuillez attendre quelques instants le chargement complet de la page
X

Artistes indiens

Cliquez pour agrandir l'image  Jivya Soma Mashe, né en 1934, est membre de la tribu Warli, située dans le Thane District, au nord de Bombay.  Cette peuplade n' adhère pas à l' Hindouisme, ayant ses propres modes de croyances et de coutumes.  Le dialecte de la tribu Warli, est un dialecte oral uniquement.  Les Warli peignent beaucoup de murales, et celles-ci sont composées de formes géométriques exclusivement: le carré, le cercle et le triangle.  Ces formes de base, sont nées de l' observation de la nature, le triangle, des montagnes.  Le carré quant à lui, serait issu de la terre, des terrains.  Les peintures rituelles ont toutes pour centre, le carré, et à l' intérieur de celui-ci, se trouve le déesse mère" Palaghata", symbole de fécondité et de fertilité.  Les divinitées masculines sont pratiquement inexistantes chez les Warli.  Les peintures représentent des scènes de chasses, de pêches, de cultures et de danses.  Les êtres humains sont représentés par deux triangles inversés qui se rejoignent par les pointes, évoquant le torse, et le triangle du bas , le bassin.  Jivya Soma Mashe a été abandonné tout jeune enfant par sa famille.  Depuis, il a refusé de proférer le moindre mot, s' enfermant dans un silence absolu.  Son seul mode d' expression consistait à dessiner sur le sol.  Inutile de dire que sa manière d' être lui a valu un statut particulier dans sa tribu. Ses qualités artistiques ont été rapidement reconnues; autant  à cause de sa grande dextérité technique que de son imaginaire particulier.  Peu à peu, l' artiste a délaissé le sol pour travailler sur différents supports: le papier et la toile .  Son talent a été reconnu rapidement au niveau national: les plus grandes récompenses lui ont été remises par la main des plus grands responsables politiques de l' Inde.  En 1989, il a participé à l' exposition internationale "" Les magiciens de la terre", où ses oeuvres ont été admirées dans le monde entier.  Ses toiles sont remplies de mouvements, la qualité du détail, proprement admirable, avec un trait précis.  Il y a énormément de motifs dans les oeuvres de l' artiste, des points, des traits, des lignes.  Ce qui donne un effet visuel très particulier.  Ses thèmes préférés sont: les légendes Warli ainsi que les activités quotidiennes de la tribu Source du texte: Wikipédia. La toile à gauche : Sans titre. 1998. Acrylique et bouse de vache.    
http://chand-mashe.blogspot.com/
Site consacré à l' oeuvre de Jivya Soma Mashe.
http://primitiv.free.fr/

Manab Banerjee.

Cliquez pour agrandir l'image  Manab Banerjee est diplômé de l' Ecole des Beaux-arts. L' observation de la nature et des formes humaines ont toujours inspiré l' artiste et ce, depuis son enfance.  Une véritable fascination qui transparaît dans ses oeuvres et qui l' amène à évoluer sans cesse dans son style et la recherche de couleurs.  Ses toiles en grande partie, représentent des rêveries d' enfance, transformées au fil du temps en une explosion de formes et de couleurs soyeuses et inspirantes.  Les dessins sont un peu naifs et fort intéressants; ils démontrent une grande imagination.  L' artiste s' amusait à collectionner toutes sortes d' objets dans son enfance, et ces collections l, ont aidé à façonner ses oeuvres, par la suite.  Manab Banerjee associe la nature avec la beauté du corps humain avec le ton juste, la bonne teinte "onirique" du songe éveillé.  Il n' a pas la moindre répugnance à montrer les émotions humaines dans ses oeuvres. Amour, tristesse, font partie de la vie, sont la vie.  Un excellent artiste. La toile de gauche: " The face of nature "  Huile sur canevas. 

Milind Mulick.

Cliquez pour agrandir l'image  Milind Mulick est un aquarelliste indien de Pune, près de Bombay. Son intérêt pour l' art remonte à loin, puisqu' il dessinait à cinq ans, et peignait des tableaux à treize ans.  Il est le fils d' un peintre célèbre, Pratap Mulick, et il a été influencé par deux amis de son père, artistes eux-aussi.  Les artistes occidentaux  ont intéressé Milind Mulick  avec passion.  A l' origine cependant, celui-ci ne se destinait pas à l' art, comme vocation du moins, puisqu' il a fait des études pour devenir ingénieur.  Après ses études, il s' oriente vers l' illustration architecturale et le design, tout en peignant et en enseignant.  Il peint maintenant à plein temps, des paysages , des scènes de ville.  Son style oscille entre l' impressionnisme et le réalisme.  Il a exposé aux E-U, en Europe ainsi qu' au Japon.  Il donne encore quelques cours privés à des étudiants. L' aquarelle à gauche: After the rain. 
http://www.milindmulick.com/

Christine Guenand.

Cliquez pour agrandir l'image  Christine Guenand est passionnée par l' art depuis son enfance.  Surtout la peinture et le dessin.  Elle étudie en Histoire de l' art et de dessin, se passionne d' ailleurs pour celui-ci, à l' atelier Beaux-arts de paris.  L' artiste s' installe en Touraine. La jeune femme se lie d' amitié avec l' aquarelliste Gérard Capou, ainsi qu' avec la pastelliste Catherine Richebe.  Elle voyage beaucoup, en Afrique du nord, en Inde, au Sri Lanka.  Ses toiles et ses personnages sont empreints de dignité et de noblesse, les mouvements sont souples, les visages sereins.  Elle affectionne les visages et les silhouettes, et garde longtemps en mémoire le souvenir des personnes rencontrées lors de ses voyages.  L' artiste expose beaucoup en Touraine.  La peinture à gauche : La robe jaune  
http://www.christineguenand.com/
 
Cliquez pour agrandir l'image

"How the people got their names." 1999 Acrylique et bouse de vache sur toile.

Jivya Soma Mashe. Sans titre. 1997.

Cliquez pour agrandir l'image
Pâte de riz et acrylique sur papier.
Cliquez pour agrandir l'image

Forms of nature.  Manab Banerjee.
  

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

La petite. Christine Guenand.  Pastel.



© 2010-2018. Chroniquart.  Tous droits réservés.14 novembre 2018
Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS
Auteur: Martine Bouchard.