Français [English] 
En cours de chargement... Veuillez attendre quelques instants le chargement complet de la page
X

Françoise Ferreux.

Françoise Ferreux est une artiste accomplie, dans l'exploration des arts textiles.  Née le 1er Mars 1961, à Belfort, elle étudie cinq ans à l'école des Beaux-arts de Mulhouse.  Elle expose en France et à l'étranger.  L'artiste pratique aussi le dessin, technique qu'elle a exploré avec persévérance, pendant longtemps, jusqu'à ce qu'elle découvre le Lin.  L'épopée de la fibre de lin, traverse l' Histoire de l'humanité, depuis la nuit des temps et en fait une complice imperturbable de nos vies.  De l'Égypte ancienne, jusqu'aux vikings eux-mêmes, cette fibre textile, est un matériaux précieux.  Fibres courtes, fibres longues, lisses, rêches comme l'étoupe, ou d'une douceur divine, ce matériaux textile ne se livre pas sans combattre.  Le lin se doit d'être apprivoisé, avant de révéler ses trésors.  Françoise Ferreux a bien assimilé la leçon.  Elle accorde une écoute attentive et passionnée à son matériaux.  Les oeuvres ont une apparence virginale, épurée et une mise en forme, toute naturelle.  Du beau travail, digne de la noblesse du  Lin. Site officiel Françoise Ferreux.  
Cliquez pour agrandir l'image
Sans titre.
Cliquez pour agrandir l'image
Sans titre.
Cliquez pour agrandir l'image
Sans titre.
Cliquez pour agrandir l'image
Sans titre.

L'amour des arts textiles.

Françoise Ferreux explore avec délice, les multiples facettes de la fibre de Lin.  Elle crée de belles formes  variées et audacieuses, dont la souplesse révèlent la substance soyeuse de la fibre, tout en conservant son caractère solide et malléable.  De la fragilité à la fermeté du bois.  Le lin se prête bien à la torsade, à l'effiloché.  Toujours du côté de l'imprévisible, puisqu'il s'invente et se réinvente lui-même,  créant constamment de nouvelles formes.  Françoise ferreux se sent en contact avec la nature avec la pratique de son art; elle se révèle et expose avec passion, les propriétés particulièrement sensuelles, du Lin.  Car il y a beaucoup de finesse et de sensualité, dans ce matériaux.  Par ses possibilités multiples et sa gamme de rendus à toute fin utile, infinis, le Lin  se démarque des préjugés qui l'ont longtemps, stigmatisés.  Une aube nouvelle se dessine pour lui.  Avec une porte-parole comme Françoise Ferreux, nul doute que  la reconnaissance sera heureuse. Le site officiel de l'artiste attend votre visite, et vous saurez certainement faire honneur à ses créations.
Cliquez pour agrandir l'image
Sans titre.


© 2010-2016. Chroniquart.  Tous droits réservés.17 août, 2017
Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS
Auteur: Martine Bouchard.